mercredi 12 juin 2019

J'ai testé le coaching professionnel


La vie professionnelle est loin d'être stable de nos jours et lorsque le choix s'impose de se réorienter, il n'est pas toujours facile de savoir dans quel domaine se diriger : dois-je rester dans un job qui m'ennuie ? Dois-je changer de cap ? Reprendre des études ? 

C'est là que l'aide d'un coach peut se révéler utile pour y voir plus clair et se fixer de nouveaux objectifs pour avancer et pouvoir s'épanouir dans son travail.

Comment ça se passe ?

En Belgique, si vous vivez en Flandre, vous pouvez recevoir via le VDAB  des chèques d'accompagnement de carrière pour la somme de 40 eur et vous recevez 4 séances de coaching via une agence affiliée.  Si vous voulez vérifier que vous répondez bien aux conditions d'octroi de ces chèques et pour recevoir toutes les informations nécessaires pour les obtenir, c'est par ici : 
https://www.vdab.be/loopbaanbegeleiding

En Wallonie, il existe également un système d'accompagnement sur le même principe mais vous ne bénéficiez malheureusement pas de chèques carrière, ceux-ci ne sont valables qu'en Flandres et à Bruxelles : 
https://www.jobat.be/fr/tag/accompagnement-de-carriere/

Le coaching se déroule en trois phases : il commence par un entretien préliminaire gratuit et se poursuit par 2 séances de coaching d'une heure trente.

Entretien préliminaire

Dans mon cas, j'ai choisi une personne qui avait déjà de l'expérience dans le domaine et qui a une formation de psychologue. Elle s'est déplacée jusqu'à mon domicile et nous avons d'abord discuté de ma situation actuelle.

Qu'est-ce qui me plaît dans mon emploi actuel ? Quels sont les inconvénients ? Par plusieurs questionnaires, mon coach arrive rapidement à cerner ce que je recherche dans un emploi et ce qui me manque actuellement.  

Elle me demande ce que j'aimerais faire si j'avais le choix.  Quelles sont mes compétences actuelles et suis-je prête à les développer, à en apprendre de nouvelles éventuellement. 

Je pensais que j'étais dans le flou, mais grâce à ces questionnaires, j'y vois déjà plus clair.  Je reçois également des questionnaires à remplir plus tard, ceux-ci vont situer mes centres d'intérêts et mon caractère afin de déterminer qui je suis et ce que je veux.

Second entretien

Après avoir réalisé des tests psychologiques sur ma situation actuelle au travail, l'étude de mon caractère, de mes forces, la psychologue a pu déterminer mon profil et peut déjà me donner quelques pistes de métiers dans lesquels je pourrais m'épanouir : enseignement, infirmière, càd des métiers faisant intervenir mes qualités de sociabilité et d'empathie.

Personnellement ce ne sont pas des métiers qui m'attirent.  Mais ceci n'est qu'une première ébauche car maintenant il s'agit de cerner mes intérêts professionnels, les jobs qui me paraissent attirants, que j'aurais envie de pratiquer.  Il ressort qu'un métier dans le graphisme, dans les langues ou le domaine créatif serait idéal pour moi, mais mon empathie naturelle et mon intérêt pour le bien-être me poussent aussi vers le coaching bien-être.

Nous étudions donc ces deux terrains à travers des questions, des définitions de mes compétences, en évaluant mon niveau de motivation, mes compétences acquises et celles à développer, les points positifs et négatifs, la faisabilité.

Troisième entretien

Après un temps de réflexion et une interrogation sur les différents scénarios de carrière avec les avantages et inconvénients, je me rends compte que pour changer totalement de carrière, il me faudrait reprendre des études, ce qui voudrait dire faire une croix sur un salaire pendant un temps ou me déplacer pour suivre des cours du soir, ce qui n'est pas facile pour l'instant, surtout pour la vie de famille.

Je me rends compte aussi de mes capacités, de ce que je maîtrise déjà et je me dis que je pourrais approfondir encore ces connaissances, les langues étrangères notamment et m'épanouir dans ce domaine qui a beaucoup de débouchés actuellement.  C'est comme une évidence pour moi, j'y vois plus clair.

Donc, ce coaching m'a permis de distinguer ce qui était le plus concret dans cette foule de projets qui m'intéressaient.  En les analysant un par un, et évaluant les conséquences et la faisabilité de chaque option, j'ai trouvé celle qui me semble la plus adéquate et je peux maintenant établir un plan d'attaque pour approfondir mes connaissances.  Il existe un grand nombre d'applications me permettant d'étudier à la maison à moindre coût, je me fixe une année pour apprendre une langue supplémentaire et renforcer mes acquis.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire