lundi 3 juin 2019

Secret du bonheur n°4 : Arrête de tout vouloir contrôler !


La vie est comme le vent qui nous fait virevolter dans tous les sens tels des feuilles mortes qui ne savent pas à l'avance où elles se poseront.  Souvent, nous nous sentons porter vers des directions incertaines et nous aimerions pouvoir reprendre le contrôle sur nos émotions, sur les personnes qui nous entourent, sur notre carrière, et maîtriser tous ces événements qui constituent notre vie.

Mais ceci n'est qu'une illusion, nous ne pouvons malheureusement pas tout contrôler car la vie est instable.  Et nous nous épuisons à la tâche pour rien alors que nous pourrions mettre notre énergie dans des projets constructifs.

Pourquoi ce besoin de tout contrôler ?

La peur nous pousse à beaucoup de choses : peur de perdre un emploi, de compromettre une relation amoureuse, de ne pas être assez fort(e), de grossir, de ne pas être des parents parfaits...  La société actuelle exige tellement de nous qu'il est difficile de se sentir à la hauteur et de pouvoir combiner tous les aspects d'une vie"réussie" selon la norme.

Le besoin de sécurité est de plus en plus important car l'emploi est précaire, l'on veut le meilleur pour sa famille.  Les gens se replient sur eux-mêmes par manque de confiance en les autres ou par l'obsession de protéger leur temps si précieux.  Certaines personnes ont pu souffrir ou être trahies dans le passé et elles veulent éviter que cela se reproduise, elles se construisent une carapace.  Avoir le contrôle sécurise.  Ou plutôt, la sensation d'avoir le contrôle.


Tenter le lâcher-prise

Et si nous laissions de côté toutes ces ruminations, ces actes perfectionnistes, ces angoisses et prenions le temps de lâcher prise.  Faisons taire cet ego qui nous pousse à lutter contre des moulins à vents.  Prenons le temps de nous relaxer et de méditer.  Personnellement je fais parfois exprès de laisser les choses imparfaites... C'est un bon exercice pour lâcher prise : des jouets qui ne sont pas rangés à leur place, des vêtements à repasser qui traînent, un document avec un coin légèrement plié... Essayez, vous verrez que ça soulage d'une certaine façon...

Montrer ses émotions

Difficile parfois de laisser sortir de nous ce trop plein d'émotion : colère (on a envie de taper sur un mur), tristesse (on a envie d'éclater en pleurs en plein milieu d'une réunion de travail), joie (l'on se retient de serrer quelqu'un très fort)...  Pourtant, si nous laissons ces émotions à l'intérieur, cela nous fait du tort : tension intérieure, absence d'authenticité et de spontanéité,  Pour être vrai, il faut montrer ce que l'on ressent.  Pourquoi ne pas s'isoler pour laisser sortir ces larmes, pour crier un bon coup ?  Et s'interroger ensuite sur l'origine de ces émotions pour mieux les comprendre.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire