jeudi 14 novembre 2019

Les hormones du bonheur


Notre corps sécrète quatre hormones sensées nous protéger contre les attaques extérieures et nous permettre de survivre.  Mais connaissez-vous réellement ces hormones, leurs effets et surtout comment les stimuler pour en tirer le plus de bénéfice ?

La dopamine : 

C'est l'hormone qui libère de l'énergie, nous nous sentons donc en pleine forme pour agir.  C'est un peu une récompense à une recherche que nous faisons et pour laquelle nous trouvons la réponse.  Il est important de se féliciter pour nos petites réussites et de s'offrir une récompense, cela fixe cette émotion positive dans notre cerveau et nous incite à recommencer.

Avoir un but dans la vie et faire des recherches et des actions en vue de la réalisation de ce but permet de maintenir le taux de dopamine élevé.

Côté alimentation, vous pouvez augmenter le taux de dopamine en consommant des aliments riches en tyrosine (fromages, foie, dinde, cacahuètes et dinde).

Les endorphines :

Quand nous faisons du sport, la sensation de douleur dans les muscles est atténuée par la libération des endorphines qui apportent une sensation de bien-être.

Le fait de rire produit des endorphines car le corps est mis en mouvement par les saccades du rire.  C'est pour cela que les thérapies par le rire connaissent un grand succès.

Etonnant mais le fait de pleurer libère également des endorphines.  Le fait de s'étirer le matin au réveil apporte une sensation de bien-être immédiat, ce sont également à cause des endorphines.

Pour un apport supplémentaire, consommez des aliments gras et sucrés (chocolat).

L'ocytocine : 

C'est l'hormone du lien, celle qui se libère quand nous ressentons de l'amour ou autre sentiment positif envers une autre personne. L'attachement, la confiance nous permet de vivre en sécurité.

Le massage est un excellent moyen d'augmenter son taux d'ocytocine, le contact physique agréable établit un lien entre deux personnes, un sentiment de sécurité se crée.

La sérotonine : 

Elle se libère quand nous avons le sentiment d'être dans un rapport hiérarchique élevé, quand les autres nous montrent du respect.  Le sentiment de contrôle est agréable mais il est parfois bien d'être dans une situation de dominé (par exemple dans le travail), vous n'avez alors pas à prendre les décisions et prendre des responsabilités. 

Le fait d'être fier de soi permet d'augmenter le taux de sérotonine.  Soyez donc conscients de votre valeur sans vous diminuer par rapport aux autres.

Quelle est donc la recette du bonheur ?

Avoir un but dans la vie et éprouver de la gratitude pour ce que l'on a (dopamine), pratiquer une activité physique douce (endorphines), être bien entouré et respecté (ocytocyne) et s'aimer soi-même (sérotonine).

CQFD



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire