mardi 28 janvier 2020

La nutrition naturelle - le meilleur médicament !


Si manger bio aujourd'hui devient incontournable, la nutrition naturelle va pourtant beaucoup plus loin que cela.  L'homme moderne consomme beaucoup d'aliments qui ne lui sont pas nécessaires ou même parfois néfastes.

De plus en plus de maladies apparaissent : cancers, troubles cardio-vasculaires, maladies auto-immunes, etc...  Et si notre alimentation était à l'origine de tous ces problèmes ?

L'alimentation saine serait-elle notre meilleur médicament ?

La cuisson et la transformation des aliments : 

Cuire les aliments à une température trop élevée et consommer des produits transformés représentent deux danger pour notre organisme qui préfère de loin les aliments naturels et vivants, tels que les fruits et légumes, de préférence crus ou cuits de façon douce : à la vapeur par exemple.  Cette méthode permet de garder les vitamines intactes.

Préférez également un fruit entier plutôt qu'un jus qui sera plus calorique et sera dépourvu des vitamines.  Il vaut mieux consommer des fruits et légumes frais plutôt que ceux en conserves, stérilisés ou surgelés car lors de ces processus, les aliments perdent beaucoup de leurs bienfaits et cela peut engendrer à terme des problèmes de santé non négligeables.

Il est évident qu'un aliment doit être dénué de pesticides, d'insecticides, d'additifs alimentaires, de colorants et autres exhausteurs de goûts qui viennent surcharger l'organisme.

Stop aux produits laitiers et aux céréales :

En évitant ces aliments, l'on a pu observer des améliorations pour certaines maladies comme l'eczéma, l'asthme et même le diabète de type 2 (de vieillesse). (d'après les constatations du docteur  Jean Seignalet qui préconise un retour à l'alimentation paléolithique - en écartant les molécules que le corps ne peut métaboliser).

Les produits laitiers sont souvent source d'allergies, d'acné et autres désagréments.  Avez-vous remarqué que vous toussez davantage après avoir bu un chocolat chaud, sensé soigner une toux ?

Bien associer les aliments :

Plus les aliments sont mélangés, moins ils sont digestes.  Par exemple, au lieu de prendre un dessert juste en fin de repas, mieux vaut attendre quelques heures et le consommer comme un en-cas.  Les associations acides-féculents sont également à déconseiller : pâtes/tomates par exemple.  Trop de protéines dans la même assiette est à éviter : exemple légumineuse + viande.  Idem pour les mélanges de fruits et d'autres aliments : yaourts aux fruits, melon au jambon.

En goûtant les aliments séparément, ils auront plus de goûts et vous apporteront donc plus de bienfaits.  Découvrons à nouveau le goût originel des aliments et prenons plaisir à les goûter sans ajout de sel, de mayonnaise, de ketchup, etc.

Manger sans exagérer les quantité est bien sûr important, se forcer à finir une part de gâteau au chocolat par gourmandise vous donnera de jolis maux de ventre quelques heures après.  Même chose pour les grignotages psychologiques bourrés de sucres qui encrasseront votre organisme et vous priverons de votre belle énergie.

Un changement d'alimentation = une meilleure santé

Ces petits changements vous feront du bien : plus de résistance aux infections, vous dormirez mieux, atteignerez votre poids de forme et aurez plus d'énergie.

Source : les principes fondamentaux de la nutrition naturelle - Alain Mahieu - nutritionniste coordinateur de l'asbl Efélia - site : mieux-être.org








Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire