jeudi 18 avril 2019

Un métier à l'honneur : esthéticienne

Crème, Esthéticien, Beauté

Crédit photo : Pixabay : _Alicja_

Article un peu spécial aujourd’hui, j’avais envie de m’intéresser à certains métiers en rapport avec le bien-être, la nutrition, etc.   Pour le premier métier j’ai eu le plaisir d’interviewer Madame Valérie Remy qui travaille depuis 30 ans en tant qu’esthéticienne et qui a voulu partager son expérience :

Racontez-nous un peu votre parcours


Mon parcours est peu conventionnel car j’ai suivi des études de niveau bac F8 (sciences médico-sociales) et dans un tourment de ma vie, j’ai rencontré une femme exceptionnelle, un mentor de l’esthétique avec qui j’ai partagé 28 ans d’expérience.  Ayant sa propre marque et ses produits, cette dame m’a formée : j’ai passé le diplôme d’esthéticienne et esthéticienne internationale, maquillage semi-permanent et je suis ensuite devenue formatrice interne, puis pour des cursus courts dans différents domaines ou en école.

Que faites-vous aujourd’hui ?


Aujourd’hui, je suis responsable de l’institut où je travaille ainsi que des formations internes et une partie des formations externes lorsque cela se présente.
Mes tâches quotidiennes sont multiples : gestion du personnel et de l’institut (organisation des rendez-vous, caisse, vente, soins et spa).
Je m’occupe également, avec les autres membres du personnel, de l’entretien, tout le monde participe aux tâches.  Afin de pouvoir demander et obtenir une implication totale de la part de mes collaborateurs, il faut montrer l’exemple, notamment afin de pouvoir les former également.
Crème, L'Aloe Vera, Esthéticienne, Corps, Masque, Spa

Crédit photo : Pixabay : Difotolife

Aimez-vous votre job ?



J’aime beaucoup ce que je fais car c’est un métier varié.  J’ai la chance également de transmettre mon métier, ce que j’adore !  Ce métier m’a également fait voyager pour être jury pour des examens ou aussi des formations à l’étranger.
C’est aussi un métier de martage, où l’on relaxe et soigne, l’on offre un bon moment à des personnes, on leur redonne du courage et on leur permet de se poser.

Avez-vous le sentiment que de plus en plus de gens fréquentent les instituts depuis le début de votre carrière ?

Oui, c’est un métier en plein développement, tout dépend de la manière dont on choisit de le pratiquer : pour la rentabilité ou par amour du métier, tout en sachant que les deux sont compatibles.  Le tout est de ne pas en perdre la raison.

Est-ce que le problème du stress est souvent évoqué par vos clients ?


Le stress est un vrai problème dans la vie au quotidien et surtout dans le monde du travail, l’on oublie aujourd’hui de rendre les gens heureux au travail, la rentabilité devient l’objectif ultime, alors que les deux sont compatibles et pour moi beaucoup plus rentables.  Du coup on a des burn-out à outrance, des personnes qui se sentent mal et perdent leur chemin de vie.  Donc, effectivement nous sommes utiles pour la relaxation.  Et lorsque les clients lâchent prise, c’est notre plus beau cadeau !

Spa, Salon, Station, Huile, Massage, Brosse, Plaisir

Crédit photo : Pixabay : TesaPhotography


Pratiquez-vous des soins qui travaillent sur les énergies du corps ?



Non, pas vraiment même si lorsque l’on fait un massage, il est possible de recréer des énergies.  Tout le monde ne peut pas travailler sur les énergies, c’est un choix d’abord personnel et ensuite c’est un don.  Tout le monde ne l’a pas, cela demande aussi une croyance particulière et en institut on ne peut pas promulguer cette idée à toute une équipe.

Pratiquez-vous la méditation, le yoga, etc.  Parlez-moi un peu de votre expérience à ce sujet 


Oui, je pratique la méditation et le yoga.

Pour l’instant c’est une découverte pour moi, cela m’a permis de sortir très vite d’un burn-out qui se préparait après la perte de quelqu’un qui m’était cher et probablement un cumul des années de vie avec des joies et des frustrations et depuis je découvre cette philosophie de vie qui permet de se poser, qui fait prendre conscience que beaucoup de choses dépendent de notre mental et savoir différencier son mental de notre corps et c’est extraordinaire !  Le corps est une machine incroyable ; en associant les deux en pleine conscience l’on arrive à se surprendre soi-même lors des exercices.

Mais c est aussi une philosophie de vie qui nous permet de repenser par soi-même, notre pensée est parfois déformée par la conformité de nos vies, notre éducation, l’école, les études, nos rencontres bonnes ou mauvaises même si tout cela est utile et aide à nous construire, un jour il faut reprendre conscience que nous sommes des personnes uniques et que nous seuls sommes capables de savoir ce qui nous convient pour nous rendre heureux, que la vie sur cette terre, bien que ce n’est pas un long fleuve tranquille, passe vite ; c’est pourquoi il faut en profiter.

Personnes, Femme, Yoga, Méditation

Crédit photo : Pixabay : Stocksnap

A nous de savoir différencier aussi tout ce qui est matériel et bien-être, ce qui compte le plus.  Le bien être et le développement personnel sont primordiaux aujourd’hui car beaucoup trop de personnes ont perdu les valeurs de la vie ou la confiance en soi.

Parlons aussi des harcèlements ou abus de pouvoir qui détruisent les personnes. Toutes ces pratiques : soin énergétique, yoga, méditation, parfois une approche douce de l’hypnose et de l esthétique peuvent faire des miracles et valent mieux que des médicaments qui détruisent encore plus.  Parfois les médicaments sont nécessaires bien sûr mais les pratiques du bien-être peuvent nous permettre de diminuer la dose, dans certains cas ils peuvent aussi avoir une action complémentaire.

Aujourd hui je pense qu’il y a une vraie prise de conscience et même si nous vivons un moment de changements aussi bien sur la planète que dans les mentalités, c’est pour revenir à des choses plus simples et meilleures pour l’être humain, oublions cette société de surconsommation qui rend malheureux.  La valeur humaine ne peut reprendre que les valeurs utiles et surtout la communiquer et être content de soi et d’être là sur cette belle planète.

Merci beaucoup pour cette interview pleine de sagesse

mardi 16 avril 2019

Avez-vous un tableau de visualisation ?


Il existe une théorie disant que l'univers est à notre écoute et que si nous savons lui parler d'une certaine façon, nous pouvons attirer vers nous ce que nous désirons... Il s'agit de la loi de l'attraction...  Vous en avez déjà entenu parler ?

Eh bien une bonne façon de la mettre en pratique est de se fabriquer un tableau de visualisation. Il s'agit d'un ensemble de photos qui vous inspirent et qui vous incitent à atteindre votre but.  

Comment ça marche ?


C'est très simple, il faut d'abord penser à votre objectif : trouver un meilleur travail, devenir riche, trouver votre amoureux, partir en vacances...  Cernez précisément tous les détails de ce que vous voulez.  Par exemple, pour votre nouveau travail : pensez à quel type de travail, est-ce dans un bureau avec des plantes vertes, un ordinateur dernier cri, une fenêtre avec une belle vue, ou voyez-vous plutôt un beau camion qui file à l'horizon ?  Soyez le plus précis possible.

La seconde étape consiste à feuilleter des magazines ou rechercher sur internet les images qui correspondent à votre rêve.  Par exemple, votre désir est de partir en vacances en Espagne, cherchez des images de plages, de musées espagnols, de plats typiques, de soleil etc.

Pour l'image ci-dessus, j'ai réuni des photos qui m'inspirent le calme de la campagne car quand je suis un peu stressée la nature m'apporte toujours du calme...

Pour le collage, soit vous prenez une grand feuille de papier sur laquelle vous collez des images que vous aurez trouvées dans des magazines et que vous trouvez inspirantes, soit vous le faites de manière digitale comme je l'ai réalisé ci-dessus.  Les amateurs de scrapbooking peuvent y apporter un côté encore plus créatif.

Ce n'est pas tout.  L'essentiel est d'accrocher votre tableau dans un endroit où vous passez assez souvent, ou mettre l'image en fond d'écran sur votre ordinateur.  Regardez-le chaque jour en pensant à ce que vous désirez...






lundi 15 avril 2019

ASMR : un murmure pour vous relaxer et améliorer votre sommeil


ASMR : Autonomous Sensory Meridian Response, en d'autres termes c'est une technique qui consiste à stimuler certaines zones sensiorielles du corps à l'aide de bruits par exemple,  pour en ressentir un bien-être, une détente, et pouvoir faciliter l'endormissement.  Le stimulus peut se faire à tous les niveaux sensoriels : olfactif, visuel, auditif ou cognitif.

Un bon exemple que vous avez sûrement déjà expérimenté est lors d'une séance chez le coiffeur.  Lorsque que l'on manipule délicatement vos cheveux, vous ressentez une détente du cuir chevelu qui s'accompagne de chair de poule.

Comment expérimenter cette technique ?

Sur internet, vous trouverez une foule de vidéos avec des chuchotements, des froissements de papier, le bruit de la pluie.  N'hésitez pas à les essayer.  Attention : tout le monde n'est pas réceptif de la même façon à cette technique.  Certains seront plus sensibles au bruit de la pluie, d'autres aux parfums envoûtants.

Si vous désirez tenter l'expérience, faites un petit tour par ici...






jeudi 11 avril 2019

Merci !!!



J'ai le grand plaisir de constater que la barre des 10.000 visites a été franchie...

Un grand merci à vous pour votre intérêt, vos commentaires, vos suggestions et votre fidélité, cela me remplit de bonheur.

Ceci m'encourage à poursuivre avec de nouveaux articles réguliers.

Merci à vous

J'ai testé : Le soin Femme Active chez Nadine Salembier


Avec le stress ambiant, il est parfois nécessaire de faire une parenthèse pour se relaxer, reprendre contact avec soi et se faire du bien.  Quoi de mieux qu'un petit moment pour soi en institut où l'on est plongé dans un autre univers...  

J'avais reçu en cadeau un soin Femme Active chez Nadine Salembier et voici les raisons pour lesquelles je vous le conseille fortement : 

Que contient ce soin ?

D'abord, je souligne la qualité de l'accueil, toujours très agréable avec un thé ou un café.  Vous êtes amenée dans une cabine personnelle très bien aménagée avec coffre-fort, lavabo et douche.  Le premier soin consiste en un bain hydromassant qui dure environ une demi-heure.  Vous pouvez choisir les produits ajoutés au bain : lait, relaxant, énergie, etc... Ce bain aux 38 points vous permet de vous relaxer complètement des pieds à la nuque.  Un régal...

Salle De Bains, Salle De Bain
crédit photo : Pixabay (Pexels)

Deuxième étape : le soin du visage nutrition Pfaffia prévention anti-rides.  C'est vrai qu'à partir de quarante ans, les petites ridules commencent à se multiplier...  Le soin est vraiment complet et très agréable.  J'ai beaucoup aimé l'univers lumineux et les petits bruits d'ouverture de flacons, de mélange de crèmes très délicats.  

L'Huile, Bouteille, Thym, Fleur, Verre
crédit photo : Pixabay (Silviarita)

En combinaison avec le soin du visage, j'ai également bénéficié d'un massage complet du corps avec enveloppement des pieds dans des lingettes chaudes, soin hydratant des mains...  Toutes les tensions se relâchent, l'on est chouchoutée, enveloppée, l'esprit redevient positif et détendu.  

Mais pourquoi c'est déjà fini ? 

Le soin complet dure environ 3 heures, mais cela passe à une vitesse folle, vous êtes bien, vous repartez sur un petit nuage... pas en marchant mais en flottant...  Et vous gardez sur vous ce parfum  délicat de crème, d'huile si naturel que vous vous sentez bien pour le reste de la journée...

A refaire !

Pour plus d'infos concernant les soins et les services de l'institut : 

Crédit logo : Nadine Salembier

mercredi 10 avril 2019

Détoxifions notre organisme !


Après tous les excès de l'hiver et des fêtes, il est temps de s'occuper de notre corps et de lui redonner énergie, vitalité et nourriture saine ! De plus, une cure détox peut nous apporter une taille en moins, c'est toujours bon à prendre non ?

Nos organes peinent à éliminer toutes les toxines que l'on ingurgite, elles sont issues de notre alimentation, de notre environnement (produits toxiques, pollution, pesticides), des médicaments que l'on a pris (antibiotiques).  Il faut donc les aider à éliminer toutes ces substances pour renforcer leur fonctionnement.

Aidons nos organes

Le foie neutralise les substances toxiques (médicaments, alcool, etc), il produit la bile qui permet la digestion des graisses. Le foie surchargé se traduit par la fatigue et un teint terne.
Pour l'aider, il faut privilégier les fruits et légumes amers qui vont stimuler la sécrétion de la bile (endives, pamplemousse).

Les reins filtrent et éliminent les déchets dans nos urines, notamment les acides.  Il faut limiter la consommation de ces aliments acides : viande rouge, charcuterie, sodas. Vérifiez la couleur de vos urines, elles doivent être claires.

Les intestins sont notre deuxième cerveau, le transit doit être fluide. Une bonne façon d'y arriver : des fibres (fruits, légumes, féculents complets).  Choisir des aliments bio et boire beaucoup d'eau permet d'éliminer au mieux les déchets de notre organisme.

Aliments à éviter

Pendant votre cure détox, éliminez alcool, sucre et plats préparés. Vous soulagerez ainsi vos  organes qui auront plus d'énergie pour se débarrasser des toxines déjà ingérées.  Si vous aimez le goût sucré, les fruits peuvent vous apporter ce petit plaisir mais sans indice glycémique élevé.  

Source : Top Santé - Avril 2019



mardi 9 avril 2019

Choisir c'est grandir


Beaucoup de parents se posent des questions quant aux choix que l'on peut laisser à un enfant.  Faut-il tout contrôler et ne lui demander que d'obéir ou pouvons-nous lui laisser un peu de liberté ?  La réponse est qu'un enfant est un être à part entière, une personne avec des sentiments et des idées.  Le fait de tout lui interdire peut briser sa confiance, sa créativité et son épanouissement.

Tout est permis ?

Bien sûr que non !  Il faut quand même observer une certaine discipline, l'enfant est une personne qui a des droits mais aussi des obligations comme chaque adulte.  A vous de fixer des limites raisonnables et de le sanctionner si celles-ci sont outrepassées.  Mais ceci doit faire partie du contrat de base, l'enfant doit savoir quelles limites il ne peut dépasser et savoir qu'il devra en assumer la responsabilité si cela se produit.

Le choix que l'on laisse à son enfant doit cependant être guidé, par exemple, si votre enfant met du temps à s'habiller le matin et qu'il veut choisir sa tenue, vous pouvez lui proposer deux choix de vêtements le soir pour le lendemain.  A lui de choisir la tenue qu'il préfère, et ce dès l'âge de 3 ans.

Quant aux repas, il vaut mieux ne pas lui demander son avis car l'important est de développer son sens du goût et de lui proposer plusieurs saveurs.  Par contre, vous pouvez lui laisser le choix du dessert.

S'affirmer

L'enfant grandit et apprend à s'affirmer, à avoir confiance en lui et en ses proches.  Ceci est la base pour son développement futur ainsi que sa vie d'adulte.  Il est normal qu'un enfant dise non, qu'il cherche à désobéir et se met à pleurer ou se fâcher, c'est le chemin qu'il prend pour apprendre à s'affirmer.  

C'est ici que le fait de lui donner des choix peut l'aider à réduire ses crises de colère, car l'enfant se sent valorisé et il a un pouvoir de décision.  Il sent que l'on lui fait confiance, que l'on s'intéresse à son avis, qu'on l'écoute.

Une certaine responsabilité

L'enfant, en choisissant apprend à assumer la responsabilité de ses actes.  Ceci lui sera très utile dans ses choix futurs.  En effet, plus tôt il apprendra à faire des choix et sera entraîné à observer le résultat de ses décisions, mieux il apprendra à se connaître lui-même et à être conscient de ses limites.  C'est un bon moyen pour lui de créer un processus de décision.

Par exemple, votre enfant refuse de ranger ses jouets et les laisse dehors.  Vous lui expliquez que s'il pleut, ils seront trempés.  Il ne veut pas écouter et maintient sa décision de les laisser dehors.  Eh bien laissez-le décider à ce sujet (finalement ce n'est pas si grave).  Le lendemain matin, quand la pluie aura trempé ses jouets, il se rendra compte que la bonne décision était de ranger ses jouets et saura quoi faire la prochaine fois.  Il assumera les conséquences de sa décision.

La vie est faite de croisements, de décisions à prendre et le fait de se tromper est normal et aura moins de conséquences négatives lorsque l'enfant est jeune car ses parents seront là pour l'encourager à persévérer et trouver d'autres solutions.  Le but des parents n'est pas d'avoir un contrôle total sur leurs enfants, mais de leur proposer des choix et d'être à l'écoute afin qu'ils puissent devenir des adultes autonomes.